La Bricolothérapie

Le concept

La Bricolothérapie, ou Bricolage thérapeutique, est un concept introduit en 2012 par la psychologue Sophie JUANES-LAPLAZE, mais qui pourra sembler familier.

Celui-ci consiste à offrir aux personnes qui ont des soucis et des tracas « un support plus concret pour exprimer leurs difficultés, pour matérialiser celles-ci au travers d’une création ». C’est parfois difficile de s’exprimer avec des mots. Il est alors courant chez le psychologue d’avoir recours au dessin, au jeu.

La Bricolothérapie emprunte un peu de ces deux médiums en employant un nouveau moyen d’expression : le bricolage. Attention, il ne s’agit pas de bricoler pour bricoler, mais « de construire quelque chose qui a du sens, en lien avec ses problèmes ». Pour les plus petits ou les plus en difficulté, l’adulte est bien évidemment amené à l’assister dans cette construction, voire à faire le plus gros du travail, mais c’est bien la personne qui doit donner du sens à la création.

N’allez surtout pas croire que la Bricolothérapie est réservée aux enfants en souffrance psychologique ! Elle est, au contraire, un excellent moyen d’aider toutes les personnes de 0 à 99 ans (et plus encore !) à surmonter leurs petits et grands tracas du quotidien.

La création n’a rien de magique en elle-même. Mais le simple fait d’avoir agi activement contre ses difficultés aide la personne à les surmonter, à les dépasser. Le processus de création est ainsi tout aussi important que l’objet fini.

La Bricolothérapie s’appuie sur quatre principes fondamentaux :

  • Les soucis et les tracas, les difficultés, la souffrance psychique
  • La prise de conscience
  • L’expression de ces difficultés
  • La construction d’un objet qui découlera et/ou qui matérialisera cette difficulté et permettra au sujet de dépasser celle-ci.

La mise en œuvre

Dans un espace défini, identifié, « L’Atelier de Bricolothérapie » ou « L’Espace de Bricolothérapie « , sont installés divers médiums et matériaux devant permettre au sujet en difficulté d’exprimer celle-ci puis de construire un objet thérapeutique. La mise en action s’opérera par la construction d’un objet initié par le sujet, dont il choisira les matériaux et la fonction.

Dans ce laboratoire expérimental de créativité, au milieu de tissus, boutons, fils de différentes couleurs, petits et grands KIGUERITOUT, pâtes de différentes formes, machine à coudre et machines diverses, peintures, pinceaux…, le sujet sera invité à exprimer, à explorer et à aller à la rencontre de ses difficultés et à les dépasser. Tout ce matériel est mis à la disposition du sujet pour l’accompagner dans le dépassement de ses soucis et tracas, tout en s’affranchissant du langage. En effet, la parole est parfois un obstacle à l’expression des difficultés. Le « faire », la Bricolothérapie, permettent de dépasser cet obstacle.

Ce concept n’est sorti de son anonymat que depuis 2012, mais il a fait ses preuves depuis des années en cabinet ou dans les institutions où Sophie JUANES-LAPLAZE a travaillé… et il a permis à de nombreuses personnes d’aller mieux.

Plus qu’une simple activité ou une technique de travail, la Bricolothérapie est une philosophie, un bon outil pour l’accompagnement des sujets en difficultés. Elle invite les accompagnants à déconstruire leur propre représentation et à accompagner la créativité.

En effet, si la Bricolothérapie utilise le bricolage et tous les médiums possibles, il ne suffit pas de laisser le sujet seul dans L’Atelier ou L’Espace de Bricolothérapie.
Les effets bénéfiques de la Bricolothérapie résident dans la rencontre entre le sujet en difficulté et l’Accompagnant en Bricolothérapie. Cette rencontre est essentielle !

La Bricolothérapie peut être utilisée dans les ateliers prévus à cet effet ; mais aussi dans des espaces du quotidien, grâce à un Chariot de Bricolothérapie.

Quelques exemples

Baguette magique de lecture

Tel un pointeur, la Baguette Magique de Lecture guidera l’enfant. Elle lui évitera que ses yeux s’égarent sur la page. La Baguette Magique permet à l’œil de rester focalisé sur le mot et de se déplacer dans un mouvement rectiligne.

Croqueur de soucis

Lorsque l’enfant a la tête pleine de soucis et de tracas, il ne lui reste plus de place pour apprendre, écouter ou se concentrer… Bonheur, le Croqueur de Soucis, est là pour faire le ménage !

Sardine antistress

Chérine Kiguéritout, la sardine antistress, permet d’extérioriser et de calmer l’anxiété grâce à un pétrissage plus ou moins vigoureux.

Mode d'emploi de la sardine antistress
Hibou à soucis

En cas de difficultés d’endormissement, Lou Kiguéritout est indispensable : cet adorable petit hibou, couché à vos côtés, va se nourrir de vos peurs et de vos soucis pendant la nuit et veiller sur votre sommeil… pour un réveil de bonne humeur !

mode d'emploi du hibou à soucis